Label

A quoi correspond le label délivré par Streetlab?

Visuel du label "emballage adapté aux malvoyants" avec un point rose, delivré par l'Institut de la Vision    Visuel du label "produit adapté aux malvoyants" avec un point bleu, delivré par l'Institut de la Vision    Visuel du label "service adapté aux malvoyants" avec un point vert, delivré par l'Institut de la Vision

Le label « Adapté aux personnes déficientes visuelles » concerne les produits et services adaptés et apportant un bénéfice aux personnes mal-voyantes et/ou non-voyantes.
 

Comment obtenir le label ?

  1. A la demande de l’industriel, Streetlab conduit une évaluation, suivant une méthodologie Facteurs Humains, auprès d’un panel de personnes déficientes visuelles sélectionnées selon des critères d’inclusion bien définis et choisis au préalable (par exemple en fonction de l’âge, la pathologie visuelle, l’acuité visuelle,etc.).
    En savoir plus
  2. Streetlab remet un rapport d’évaluation intégrant les critères et modalités d’évaluation, la composition du panel, les résultats des tests utilisateurs ainsi que des recommandations d’améliorations ergonomiques. Ces résultats scientifiques indiquent si le produit est adapté aux besoins des futurs utilisateurs et s’il présente un bénéfice pour l’utilisateur.
  3. Selon les résultats du rapport, Streetlab peut délivrer  le label « Adapté aux personnes déficientes visuelles ».
  4. La délivrance de ce label fait l’objet d’un accord préalable sur la manière d’expertiser, les critères et modalités d’évaluation et les panels d’experts/testeurs.
    Lorsque le label est accordé à l’industriel, Streetlab fournit un document validant cette décision mentionnant la/les solution(s) labellisée(s) ainsi que l’étendue de la labellisation.
    Ce label n’est en rien une garantie sur le produit mais évalue le bénéfice pour l’utilisateur dans un fonctionnement normal.
    Streetlab ne peut pas être tenu pour responsable des dysfonctionnements des produits testés survenant en dehors des procédures de test et, a fortiori, des incidents et accidents qui pourraient en résulter.
  5. L’industriel peut décider ou non de rendre public le label obtenu.